Le Phénomène “Cuckservative”

Original article: The Cuckservative Phenomenon; Article d’origine publié le 30 juillet 2015

ActOfLove (1)

Si vous voyez l’immigration illégale comme un “acte d’amour”, il se pourrait que vous soyez un cuckservative. [NdT: Cuck est l’abréviation de cuckold (cocu). Cuckservative combine les mots Cuck (cocu) + Conservative (politicien conservateur).]

Le terme cuckservative se trouve soudain partout. C’est un mot impertinent, bien trouvé, souvent inséré dans des dessins accrocheurs qui constituent une nouvelle forme d’expression artistique (une collection est visible ici). Ce mot est efficace en partie parce qu’il véhicule un message court et simple. Le SPLC [NdT: organisation “antiraciste”], le New York Times, l’ADL et compagnie, ont eu recours à cette stratégie pendant des décennies. Des termes comme “White supremacist” (suprémaciste blanc), “raciste”, “antisémite”, “nazi”, ont été terriblement efficaces, mais c’est le fait d’être utilisés par nos élites hostiles qui les rend efficaces. Ce n’est pas par hasard que Jeet Heer écrivait dans la revue The New Republic que le mot cuckservastive est issu “du mouvement suprémaciste blanc”.

Quand quelqu’un rend ce genre de verdict, c’est censé couper court à la discussion. Ces étiquettes qu’on colle aux gens n’ont aucun contenu intellectuel, et pourtant, elles ont contribué, de façon incroyablement efficace, à persuader de nombreux Blancs qu’il y avait un impératif moral à devenir soudain minoritaires dans les pays qui leur appartiennent depuis des centaines ou des milliers d’années. Quand ces qualificatifs vous tombent sur le dos, vous n’êtes pas censé réfléchir. Vous êtes censé rentrer sous terre à l’idée d’avoir enfreint la morale (définie par des gens dont les intérêts ethniques divergent radicalement des vôtres). Il s’agit de clore le débat avant qu’il ait pu commencer, en accusant systématiquement l’adversaire d’être malfaisant. Je le dis quand même : Oui, je pense que les Blancs, comme les Coréens en Corée et les Éthiopiens en Éthiopie, devraient faire tout leur possible pour conserver leurs pays, pour lesquels leurs ancêtres se sont battus et ont donné leur vie. Je pense que les races diffèrent entre elles, que les Blancs ont leurs propres intérêts du fait qu’ils sont blancs, et que si les choses ne changent pas de façon radicale, tout le cadre institutionnel mis en place par les Blancs va finir par disparaître, et les Blancs se feront persécuter. Et je le dis aussi: les Juifs, comme n’importe quel groupe, et particulièrement un groupe d’élite disposant d’un pouvoir énorme dans les médias, la politique et le monde universitaire, devraient être soumis à une critique rationnelle. Il s’agit là de points de vue profondément moraux.

bush5

“Les immigrés sont plus féconds et aiment la famille. Ils ont plus souvent des familles intactes, et ils amènent une population plus jeune. Les immigrés créent un moteur de prospérité économique”. —Jeb Bush #CUCKSERVATIVE —J’adore l’idée qu’il y ait moins de gens de mon propre peuple!

Mais on voit maintenant une tactique similaire émerger du peuple, en définitive grâce à l’internet. Elle combine simplicité et efficacité intellectuelle. Bob Whitaker, qui est le candidat de l’American Freedom Party à l’élection présidentielle, a été un pionnier de cette tactique. Il s’appuie sur des slogans —des messages tous simples qui, contrairement aux slogans de l’establishment, présentent des arguments précis et intellectuellement irréfutables: “l’Asie aux Asiatiques, l’Afrique aux Africains, les pays blancs pour tout le monde !” ; “Anti-raciste, c’est du langage codé pour dire anti-blanc.” Je me souviens, lors de mes débats par e-mail sur la liste de diffusion de la faculté de CSU-LB, d’avoir plusieurs fois testé des versions du thème “L’Asie aux Asiatiques…”. Mais je n’ai pas eu de réponse de la part de ces “guerriers de la justice sociale” [NdT: Social Justice Warriors, appellation ironique pour les gauchistes] qui remplissent nos départements de sciences humaines et sociales. Que chacun continue comme si l’argument n’existait pas ! C’est pourtant un argument convaincant, car il reflète clairement une vérité fondamentale, contrairement aux étiquettes fricotées par nos élites hostiles, qui marchent uniquement grâce au pouvoir politique et à une propagande incessante. Mais comme d’habitude, quand la gauche ne peut pas répondre à un argument, sa réponse est de l’ignorer et de tenter de faire limoger ceux qui l’utilisent. Ce sera la même chose pour cuckservative.

 


Advertisement - Time to SUBSCRIBE now!

 


legal

“Il faut que les USA se tiers-mondisent et que les enfants des Blancs deviennent minoritaires grâce à l’immigration LÉGALE, et surtout pas grâce à l’immigration clandestine.” —Signé: les cuckservatives [GOP = Grand Old Party = Parti Républicain]

IMG_0790

Ce n’est pas seulement l’étiquette cuckservative qui fonctionne bien, mais aussi les aphorismes qui l’accompagnent et qui servent à ridiculiser les cuckservatives. Ridiculiser l’adversaire est une tactique efficace qui fait partie du programme anti-blanc ordinaire d’Hollywood, depuis les néo-nazis empotés qu’on voit dans les films des Blues Brothers, jusqu’aux snobs anglo-saxons de Caddyshack.

Williamson

Couverture-pastiche de National Review, la revue de William F.Buckley.

William Buckley a été le grand précurseur du cuckservatism. Pour lui, une invitation de Barbra Streisand représentait le summum de la réussite sociale (“Quand Buckley et son épouse furent invités par Streisand à une soirée de cocktail dans son appartement-terrasse de Manhattan, tout l’empire Buckleyesque fut saisi de frénésie comme si le Messie revenait sur terre”). C’est lui qui a radié Joe Sobran de National Review et permis aux néo-conservateurs de prendre les commandes du magazine. Je sais peu de chose de Kevin D. Williamson, mais l’idée est comique, en haut de la fausse couverture : “Comment je célèbre la diversité en préparant le taureau de ma femme“. [NdT: allusion à un thème de films pornographiques où un Blanc regarde un Noir (le “taureau”) coucher avec sa femme]. Si Williamson écrit vraiment pour National Review, il n’est pas si absurde que cela d’utiliser cette comparaison pour montrer ce qu’on attend de ceux qui veulent faire partie de l’establishment des cuckservatives. On pense en particulier à tous les cuckservatives comme Randy Scheunemann (qui s’était signalé par une querelle avec Richard Spencer), John Bolton et Frank Gaffney, qui font partie de l’establishment néo-conservateur dans le domaine de la politique étrangère.

Attirer l’attention sur l’hypocrisie et l’incohérence est efficace aussi. Williamson en a pris pour son grade :

williamson

“Si la Suède avait un cou, je le lui tordrais. Car c’est un pays trop blanc. Mais si l’ethno-état d’Israël avait une bitte, je lui taillerais une pipe.” —Cuckservative Kevin D. Williamson

Cette hypocrisie flagrante au service de leurs maîtres est également typique des cuckservatives comme Jeb Bush, qui adorent les immigrés de tous poils, légaux ou clandestins, mais qui n’oseraient jamais suggérer qu’Israël doit aussi s’ouvrir aux joies de la diversité, ou qu’il faut critiquer la politique israélienne d’exclusion des clandestins africains. En fait, on peut compter sur les cuckservatives pour proclamer haut et fort qu’Israël est un état juif et que ceux qui ne sont pas d’accord sont des “antisémites”.

Mais les champions de l’hypocrisie sont les néoconservateurs juifs, vu qu’ils sont à la fois à fond pour l’ethno-état d’Israël et pour la suppression des frontières aux USA (sauf que ce ne sont pas vraiment des cuckservatives ; voir plus bas).

adelson cuck

[Sheldon Adelson] Si vous êtes pour la barrière de Cisjordanie, mais que sur la frontière mexicaine, vous dites que les clôtures “ne marchent pas”, alors ils se pourrait que vous soyez un cuckservative.

Ce qui rend l’épithète cuckservative si efficace est la connotation d’humiliation sexuelle. Dans notre culture hypersexualisée, il y a peu de choses pires que de se faire traiter de cocu. C’est profondément ancré dans notre psychologie évoluée. Le cocu incarne le comble du ridicule. Les hommes se moquent de lui, les femmes ne lui montrent aucun respect. Il prend soin des enfants d’un autre et le fait avec le sourire — comme cet original qui expliquait dans le NewYorkMag qu’il fait de son mieux pour accepter l’idée que sa femme a des relations sexuelles avec d’autres hommes. (Je voudrais voir un IRM de son cerveau montrant comment les centres inférieurs sont hyper-activés par la jalousie sexuelle tandis que les centres supérieurs font de leur mieux pour les désactiver, peut-être en se répétant à lui-même que “les professeurs du département d’études de Harvard sur le genre et la sexualité, ainsi que le comité de rédaction du New York Times, me témoigneront bientôt leur grande admiration du fait que, pour un hétérosexuel, je représente le summum de la perfection morale —après Bruce/Caitlyn Jenner, naturellement”). [NdT: Jenner est un ancien champion sportif qui a récemment fait la une des journaux pour son changement de sexe]. Les cuckservatives ont un comportement identique, sauf qu’au lieu de réfréner leur jalousie sexuelle, ils refrènent leur ethnocentrisme naturel.)

Le graphique suivant est excellent parce qu’il fait ressortir le côté cocu de Jeb Bush, qui représente le type absolu du cuckservative. On y trouve une référence à l’article du NewYorkMag :

IMG_0784

[NdT: Pastiche du numéro de Novembre 2018 de la revue The American Conservative] Jeb Bush: Avant que ma femme se mette à coucher avec d’autres hommes, je me considérais certainement comme un féministe, mais en fait, je voyais seulement la question d’un point de vue abstrait.

L’épithète cuckservative les irrite car il fait ressortir une vérité foncière. Les cuckservatives veulent être vus comme des gens sympathiques et tolérants. Ils ont peur d’exprimer des idées qui s’éloigneraient trop de ce que le comité de rédaction du New York Times et les professeurs de sciences sociales de Harvard voient comme la preuve de leur intelligence et de leur moralité foncière. C’est dû au fait que nos élites hostiles ont réussi à faire croire qu’elles occupaient le terrain supérieur de la morale. Elles en profitent pour nous donner une interprétation pathologique de tout ce qui est lié à la majorité blanche traditionnelle et à sa culture. Les Blancs qui veulent défendre les intérêts des Blancs sont régulièrement décrits comme mesquins et psychiatriquement déficients. Les cuckservatives ont complètement avalé cette présentation des faits. C’est cet aplatissement devant la culture du suicide de l’Occident —la culture suicidaire qui spolie leurs enfants et spoliera leurs petits-enfants— qui fait d’eux des cocus.

Les qualifier de cocus permet d’inverser tous les clichés culturels qu’on nous sert depuis des dizaines d’années. Sean Hannity, Bill O’Reilly, et tous les tribuns de la télévision qui sont si favorables à l’immigration légale, et même à la régularisation des clandestins (dans le cas d’O’Reilly), font penser à un homme qui serait si gentil et si réticent à offenser quiconque qu’il serait incapable d’élever la voix contre le type qui couche avec sa femme, et encore plus incapable de se saisir d’une arme. Et naturellement, les cuckservatives n’imagineraient jamais que la communauté juive organisée, les Juifs des médias, et les donateurs juifs dont dépendent les deux partis politiques pour leur financement, puissent ne pas avoir les sentiments les plus chaleureux à l’égard de tous les peuples. Les Juifs sont les champions de la morale et les victimes absolues ; ils représentent une lumière pour les nations et aident l’humanité à sortir des ténèbres. C’est donc normal que la critique sous-jacente des Juifs irrite sérieusement les cuckservatives.

Et cela amène le point suivant: les Juifs ne sont généralement pas des cuckservatives, car pour l’instant, je n’ai jamais vu un groupe significatif de Juifs se consacrer à autre chose qu’à la poursuite de ce qu’ils estiment être leurs intérêts ethniques juifs. Personne ne les cocufie, mais vu leur rôle central au sein de notre élite hostile, ils ont cocufié une énorme partie des Blancs. La gauche juive concentre ses efforts à rendre les sociétés occidentales le plus hospitalières possible aux Juifs, en supplantant les anciennes élites blanches et en inondant les sociétés blanches avec des non-blancs. Il s’agit ainsi d’empêcher tout mouvement de masse des Blancs contre les Juifs et de fournir un contrepoids et une antidote éventuelle au pouvoir politique des Blancs. C’est la gauche juive qui a créé la culture dominante de gauche devant laquelle les cuckservatives s’inclinent.

Pour leur part, les Juifs néoconservateurs incrustés au Parti Républicain concentrent principalement leur activisme ethnique sur Israël. Ils sont complètement en phase avec la culture de gauche sur tous les aspects essentiels (en particulier pour un niveau d’immigration non-européenne qui conduit au remplacement), et ils ont purgé le mouvement conservateur en n’y laissant que les cuckservatives. Mais ils ont la qualité supplémentaire d’être encore plus hypocrites que leurs frères ethniques de gauche, car plus encore que ces derniers, ils soutiennent bruyamment la droite israélienne, qui est ouvertement et foncièrement ethnonationaliste.

Except that Joe Lieberman is not a cuck. He's cucking John McCain and Lindsey Graham.

Naturellement, il n’y a pas que les “conservateurs” blancs qui méritent d’être qualifiés de cocus. Le concept du cocufiage des Blancs, face à cet assaut contre nous, s’applique à tout le spectre politique officiel, et cela inclut aussi des quantités de femmes. Tous les Blancs célèbres à Hollywood ou très présents dans les grands médias, sont des “cucks”, car ils savent exactement ce qu’ils peuvent dire ou pas pour rester dans les bonnes grâces de leurs maîtres et continuer à toucher leur salaire. À peu près tous les politiciens blancs qui ont une chance de conquérir le pouvoir réel —Républicains et Démocrates— sont des cucks, y compris sans doute Donald Trump, vu ses récentes déclarations sur l’immigration. [NdT: depuis cet article, Trump a réaffirmé ses positions restrictionnistes sur l’immigration.] Les PDG des plus grandes entreprises sont des cucks. Ils participent activement à l’idéologie du suicide occidental. La plupart d’entre eux le font pour profiter de mesures incitatives massives.

daughter

Vous pouvez prendre ma fille et ma femme. Mais par pitié, ne me traitez pas de raciste.

cuck line

[NdT: Dirigeants républicains et démocrates, devant le buste de Martin Luther King.] Ils arrivent ! Maintenez bien la chaîne des cocus !

Mais il faut avouer que c’est particulièrement satisfaisant de cibler les cucks qui se présentent comme des conservateurs. Il y a un côté révoltant à voir ces personnalités des médias et ces politiciens prétendument conservateurs s’empresser de trahir les droits de leur peuple tout en invoquant de grands principes comme “la Constitution”, “un gouvernement limité”, le “libre marché”, et “la méritocratie”. Ils encouragent en même temps l’immigration massive de populations non-blanches qui se soucient de ces principes comme d’une guigne. Je viens d’entendre le cuckservative Sean Hannity énoncer la liste de ses critères pour le candidat républicain à la présidentielle. C’était une liste de ce style: il nous faut quelqu’un qui équilibrera le budget, inscrira dans la loi le libre choix de l’école, sécurisera la frontière [mais comme d’habitude, pas un mot contre l’immigration légale], agira contre “l’Islam radical” [mais aucun inconvénient à faire venir des millions d’immigrés musulmans non-radicaux], abrogera l’Obamacare [NdT: loi d’Obama réformant le système de santé], s’opposera au traité avec l’Iran, et en l’honneur de Benjamin Netanyahou, érigera sur l’esplanade de Washington un sanctuaire permanent au moins aussi imposant que le Lincoln Memorial.

beck

[Glenn Beck] Si vous pensez que les immigrés latinos votent naturellement conservateur, il se pourrait que vous soyez un cuckservative.

IMG_0821

[Le néocon John McCain] Génocide Blanc 2016 avec le CuckPAC [NdT: allusion à l’AIPAC] – Immigration imposée de force ? Intégration imposée de force ? Diversité imposée de force ? Insérez une larme ici.

Les cuckservatives et les cucks de gauche (les lib-cucks ?) [NdT: “liberal” est l’opposé de “conservative”] sont de parfaits exemples de la pathologie des Blancs — surtout quand ils croient à ce qu’ils font et ne sont pas seulement là pour encaisser les chèques et avancer leur carrière. Aucun autre peuple ni aucune autre culture ne s’adonnerait de façon aussi suicidaire à ce sentiment de culpabilité.

Liberal Cucks marching

Le phénomène cuckservative peut être considéré comme un nouveau mouvement dans les arts graphiques. On peut espérer voir apparaître toute une nouvelle génération d’artistes graphiques politiquement engagés qui feront un travail similaire à celui reproduit ici. Amusant, visuellement attrayant, et faisant mouche sur le plan politique. Je n’ai pas pu m’empêcher de m’esclaffer en voyant certains de ces graphiques. Il va y avoir de la concurrence, et à un moment, des carrières s’ouvriront.

Erickson

IMG_0783

C’est en même temps un exemple encourageant de la confiance retrouvée, sur le plan moral et intellectuel, chez les avocats des Blancs. Nous lançons notre message haut et fort. En réponse, les cucks ne savent que se rabattre sur de vieilles étiquettes fatiguées du style “nazis” ou “suprémacistes blancs”. Le qualificatif de “vieux réac” convient évidemment très mal pour décrire les Blancs, surtout les jeunes, super-intelligents, pleins d’humour, experts en internet et en communication sociale, qui sont maintenant attirés par la cause des Blancs. Je n’ai pas fait de recherches, mais le phénomène cuckservative semble à l’évidence puiser son inspiration chez les jeunes — chez ceux qui vont souffrir le plus de la folie générale qu’ils dénoncent. Le terme cuckservative est abrupt et irrespectueux —comme sont censés l’être les jeunes. (Il n’y a pas plus pathétique que les jeunes antifas qui croient se rebeller contre le système, alors qu’ils sont des piliers de l’establishment et qu’ils seraient fiers de mentionner leur activisme antifa sur leur dossier de candidature à une école de droit.)

C’est un mot cool, recherché, masculin. Car personne ne respecte une mauviette — la popularité de Trump tient au fait qu’au moins, il n’a pas l’air faible. Ceux qui se moquent des cuckservatives rejettent en même temps tout ce que leur a dit l’école et la télévision durant leurs années de formation. C’est un formidable signe avant-coureur de temps meilleurs pour nous. Les vieux schnocks auront encore recours à leurs vieilles étiquettes : “suprémacistes blancs”, “racistes”, “nazis”. Mais de plus en plus de Blancs ne font plus attention à eux.

racist

Êtes-vous en train de perdre le débat ? Criez RACISTE ! Et aussitôt, vous faites taire l’opposition, ce qui met fin à la polémique, vous permettant ainsi de revendiquer la victoire. (Message d’utilité publique financé par les Cuckservatives d’Amérique.)

nazis

Ce n’est pas étonnant que la gauche, avec la communauté juive organisée comme fer de lance, fasse tout son possible pour restreindre la liberté d’expression. À son tour, la liberté d’expression sera victime des cuckservatives, comme tant d’autres grands principes qui leur sont chers, mais qu’ils contribuent à détruire en se faisant les complices du suicide de l’Occident.

Merci à tous les patriotes blancs qui ont inventé et contribué à ce “mème”. C’est un grand pas en avant.

[NdT: le mot “mème”, inventé par Richard Dawkins, désigne une idée qui se transmet au gré des influences culturelles]

En guise de conclusion :

cuckssuck

C’est nul d’être un cuck.

Arrête d’être un cuckservative

et conduis-toi comme un homme blanc.

 

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks

Comments are closed.