Un ministre israélien réaffirme l’infériorité des non-juifs

Original article: Israeli Minister latest in long line of prominent Jews asserting the inferiority of non-Jews

Article d’origine publié le 13 octobre 2015

Traduction: Blog Blanche Europe

Sur ce blog, nous nous sentons moralement un peu obligés de documenter les cas où des personnalités juives intégrées dans la société normale ont publiquement exprimé le point de vue juif traditionnel qu’il existe une supériorité qualitative des Juifs par rapport aux non-juifs. Les exemples déjà cités comprennent l’ancien dirigeant hassidique de New York Menachem Schneerson, honoré par le Président Reagan en 1983 (Aperçu de son point de vue : “Le Gentil ne veut rien. Il attend qu’on lui dise ce que le Juif veut !” ; nous nous trouvons devant […] une espèce complètement différente […] Le corps d’une personne juive est d’une qualité totalement différente du corps [des membres] d’autres nations du monde).

Un autre exemple bien connu est la déclaration du chef rabbin séfarade Ovadia Yosef selon laquelle “les Goyim sont seulement nés pour nous servir”. Comme le documente ce lien, les déclarations du même acabit sont très répandues en Israël dans les milieux de la droite ethno-religieuse, et émanent souvent de membres éminents de la société.

Advertisement - Time to SUBSCRIBE now!

Le site Mondoweiss en présente un nouvel exemple, qui vient cette fois-ci d’Eli Ben-Dahan, vice-ministre de la défense en Israel. Dahan, qui a neuf enfants et a vécu dans une colonie de Cisjordanie, a récemment déclaré que “les Palestiniens doivent comprendre qu’ils n’auront pas d’état à eux, et qu’Israël règnera sur eux.”

Tant pis pour ceux qui croyaient à la farce des négociations de paix. Il n’y a pas si longtemps, Dahan a montré qu’il était sur la même longueur d’onde que Schneerson, Yosef, et compagnie :

En 2013, d’après le Times of Israel, Ben-Dahan a décrit les Palestiniens comme des animaux :

“Pour moi, ils sont comme des animaux, ils ne sont pas humains.”

Ben Dahan a déclaré [au journal] Maariv que les Juifs homosexuels étaient supérieurs [aux] gentils, que ces derniers soient “gay” ou pas.

“Un Juif a toujours une âme bien plus élevée qu’un gentil, même si c’est un homosexuel,” a-t-il dit.

Le plus important aux yeux des Juifs est de défendre leur intérêt ethnique, et cela prime sur les questions triviales comme l’orientation sexuelle. Les Juifs homosexuels continuent eux aussi d’avoir leurs intérêts ethniques en tant que Juifs, et la droite ethnonationaliste semble admettre cette réalité —tout en évitant sagement de promouvoir une culture publique de l’homosexualité.

Il va sans dire que tout responsable du gouvernement des États-Unis qui affirmerait la supériorité de son propre groupe n’aurait plus de travail le lendemain. Mais les médias américains ne rendront pas compte de cette déclaration de Dahan, si bien qu’elle n’affaiblira pas le soutien à Israël de la part du public américain non-juif, qui est censé être moins qu’humain.

 

Share:
  • Print
  • Digg
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Add to favorites
  • del.icio.us
  • Reddit
  • Technorati

Comments are closed.